Rogny-les-Sept-Écluses est une commune située dans le département de l'Yonne à la limite du Loiret. Le village, traversé par le Loing, se trouve à 20 km au nord-est de Gien, à 18 km au Nord de Briare et à 140 km au sud-est de Paris.


Agrandir le plan

Le village a pris le nom de l'ouvrage exceptionnel qui est son voisin. Ces écluses du XVIIe siècle sont classées aux Monuments historiques. La construction des écluses de Rogny, entreprise sous l’ordre d’Henri IV en 1605 a été achevée en 1642 - avec 28 ans d'interruption.

histoire du site

L'ouvrage est situé à hauteur de l'écluse n°17 "Rogny". Sur cette partie, les écluses sont maintenant automatisées. Le Loing alimente généreusement le canal aussi, les portes des écluses sont à débordement et régulent par leur seule hauteur, le niveau d'eau du canal.

Rogny, écluse numéro 17 Rogny, écluse numéro 17 Rogny, écluse numéro 17

Exceptionnel cet ouvrage ? En effet car outre sa dimension, 250 m de long, 24 m de haut et sept bassins, il est aujourd'hui asséché. Et oui, sept bassins enchaînés cela représente 2 heures sans que deux bateaux ne puissent se croiser. Pour les bateaux de tourisme d'aujourd'hui il est parfois possible de se croiser dans un bassin comme cela se fait fréquemment sur le canal du midi, mais pour les gros bateau de commerce qui occupent tout le sas cela est impossible.

Rogny les sept écluses

Aussi en 1880 une déviation a été construite au gabarit Freycinet, avec six écluses distinctes, dont le dénivelé est assez important, quatre d'entre elles font 4,15 mètres, quand on est au fond c'est déjà assez impressionnant. La vue Google Maps ci après permet de visualiser le nouveau et l'ancien tracé (deux lignes grises parallèles qui aboutissent aux sept écluses).


Agrandir le plan

Vu d'en haut, l'alignement des 7 écluses donne droit sur le bourg et l'on voit partir sur la gauche le nouveau canal.

Rogny les sept écluses Rogny les sept écluses Rogny les sept écluses Rogny les sept écluses

J'ai fait en 2002 le canal du Loing et le canal de Briare, en partant d'Avon (base Locaboat qui n'existe plus) et en arrivant Briare (ou plutôt Chatillon sur Loire). Le problème c'est que l'appareil photo que j'avais ne fonctionnait pas et ce, sans que je puisse m'en rendre compte. Je n'ai donc aucune photo de ce voyage. Ayant souvent l'occasion d'aller à Gien je n'ai pas pu résister à aller faire un tour aux sept écluses. C'est l'un des points intéressants du canal de Briare avec bien entendu le fameux pont canal (nous y reviendrons).

En montant le long de l'ouvrage on peut admirer le travail de la pierre et de l'acier. Les ferrures qui supportait les gigantesques portes sont encore en place, finement encastrées dans les murs.

Rogny les sept écluses

Rogny les sept écluses

Des ferrures ouvragées, solidement encastrées dans la pierre.

Une autre particularité de l'ouvrage est l'absence de ventelles* dans les portes. Hélas les portes ne sont plus en place, alors comment peut on affirmer cela ? Et bien tout simplement en observant l'ouvrage. On y trouve de currieuses ouvertures sur le dessus des bajoyers, ce sont les passages des mécanismes qui montaient et descendaient des vannes incorporées à l'ouvrage. On voit aussi dans le bas des sas une sorte de tunel (aujourd'hui bouché par une maçonnerie récente) et enfin au dessous de la marche du sas une autre ouverture.

Rogny les sept écluses Rogny les sept écluses
A gauche quelques explications en agrandissant l'image.
Ci dessus les empreintes du mécanisme de vannes.
A droite les galeries souterraines qui apportent l'eau dans le sas.
Rogny les sept écluses

Ainsi, l'eau, au lieu de passer au travers de la porte, passait dans un souterrain incorporé à l'ouvrage. Grandiose ! Pourquoi cela ? Je ne suis pas sûr mais probablement la construction de vannes métalliques incorporées dans les portes en bois n'était pas encore maîtrisée et risquait de mettre en péril la robustesse de la porte soumise à quelques dizaines de tonnes de poussée. Il y a encore quelques années on pouvait descendre visiter ces étranges galeries, aujourd'hui le site est sécurisé.

hommage à Hugues COSNIER
Hommage à Hugues COSNIER

La plaque ci dessus, installée au pied de l'ouvrage nous rappelle que le génie des hommes n'a heureusement pas servi que la guerre. Malheureusement cet homme n'a pas vu son ouvrage achevé. Peu célèbre, il reste pourtant le maître dont se sont inspirés tous les constructeurs de canaux y compris le très célèbre Pierre-Paul Riquet (canal du midi).

Si vous êtes dans la région, Rogny les sept écluses mérite le détour.

Sites intéressants :

Rogny-les-Sept-Ecluses : un village pittoresque

Une page sur le canal de Briare avec plein de photos sur Rogny.

Une jolie page sur Briare et son pont canal.

PhB

 * note : Les ventelles sont "les lamelle mobiles d'un appareil de ventilation" (!), ici nous parlons plutôt des vannes incorporées dans les portes des écluses et qui sont ouvertes ou fermées à l'aide de manivelles qui elle mêmes agissent sur des crémaillères. Ces vannes permettent de remplir (porte amont) ou vider (porte aval) le sas.

ventelles
Sur la photo ci dessus on voit très bien les crémaillères,
l'une manuelle (à gauche) l'autre électrique (à droite).
Canal de Nantes à Brest, écluse n°33, "Clan".