Il y a deux ans nous avions fait le canal d'Ille & Rance (magnifique) cette année nous avons décidé de partir sur le canal de Nantes à Brest, entre Redon et Josselin.

Plusieurs loueurs sont installés à Redon, Nicolls qui était installé à Rohan est revenu sur Glénac, près de Redon, ce qui fait que le haut du canal, disons après Josselin, est maintenant très peu fréquenté, c'est agréable pour les touristes mais inquiétant pour les éclusiers !

Nous sommes sept et avons choisi la Pénichette 1500FB, "vaisseau amiral" de la flotte Locaboat ! Quatre cabines, quatre salles de bain avec douche et WC. Nous avons droit à "Redon" qui est probablement l'unique exemplaire avec Fly Bridge en Teck et mobilier en teck. Ultérieurement tout cela a été fait en composite. Petits progrès par rapport à celle que j'avais eue en 2005 ("Joigny"), un onduleur a été ajouté pour faire du 220VAC et un sèche cheveux est mis à disposition.

pénichette 1500FB
Fly Bridge et mobilier en teck !

pénichette 1500FB

La majestueuse Pénichette 1500FB
le grand confort

Ce parcours est facile, il y a peu d'écluses aussi nous allons assez vite et sommes à notre destination, Josselin, au bout d'un jour et demi. Alors nous décidons d'aller un peu plus loin jusqu'à Port les Forges. Bonne idée car plus nous montons, plus le paysage est joli (ce qui est souvent le cas).

En fait le canal, dans cette partie, c'est la rivière Oust canalisée. Cela rend le parcours plus varié car on passe de partie totalement artificielle (canal) à la rivière, plus large et naturelle. J'aime beaucoup cette configuration que l'on retrouve sur beaucoup de canaux. En plus un canal ça ne donne pas trop envie de se baigner, avec son eau stagnante, alors qu'en rivière c'est toujours un plaisir !

21 dimanche (96)

Redon est une petite ville, carrefour entre  deux voies d'eau : la Vilaine et le canal. Les ouvrages autour du grand bassin sont très intéressants. La "grande rue", piétonne, est assez jolie avec bon nombre de maisons à colombages.

Redon
Redon - écluse d'accès à la Vilaine
Redon
Redon - le grand bassin
Redon
Redon - le grand bassin
la Vilaine à Redon
Redon - la Vilaine vers l'amont
musée de la batellerie
Redon - deux péniches sauvées
par le musée de la batellerie
Redon - grande rue
Redon - maisons à colombages
de la grande rue

Cela peut sembler curieux mais Redon est un port de mer (comme Nantes ou Rouen). En effet les ponts entre la mer et Redon sont construits de sorte à ce qu'il ne soit pas nécessaire de démâter pour venir jusque là. C'est pourquoi vous voyez des voiliers avec leur mature érigée dans le grand bassin.

Au départ de Redon, comme souvent à l'approche d'une ville, le spectacle n'est pas très intéressant. Nous allons jusque dans le petit cul de sac de Glénac pour passer la nuit, ici se trouve la base Nicols. Le ponton est généreux, l'amarage facile et bien abrité.

20 samedi (77)
Glénac, un ponton confortable au coeur des marais.

Je dois avouer que jusqu'à Malestroit, la navigation est sans intérêt majeur, le paysage assez ordinaire. Les biefs sont très longs, jusqu'à 10 kilomètres. A partir de Malestroit, le cours d'eau se rétrécit le paysage change souvent, les écluses se rapprochent et à chaque "marche" nous découvrons un nouveau point de vue.

21 dimanche (102)
Le Guelin, un calvaire taillé dans la masse du granit,
pas de doutes nous sommes en Bretagne.

Malestroit est une petite citée médiévale qui a gardé un centre ancien en très bon état. Malestroit mérite une pause de quelques heures d'autant plus qu'il y a quelques magasins et que l'approvisionnement n'est pas si facile sur le reste du parcours où, même à Josselin, il faut courir pour trouver une supérette.

 Dimanche 21 aout c'est la fête médiévale à Malestroit, il y a du monde dans le bourg !
Ca tire au canon, les archés lancent des flèches, nous sommes au XIVe siècle en 1343, c'est la bataille contre les anglais.

fête médiévale à Malestroit

fête médiévale à Malestroit fête médiévale à Malestroit

Au retour (mercredi) le village est plus calme nous pouvons faire quelques photos de ce magnifique petit centre.

 Malestroit la cité médiévale  Malestroit la cité médiévale  Malestroit la cité médiévale
 Malestroit la cité médiévale  Malestroit la cité médiévale  Malestroit la cité médiévale

Malestroit
1306 ? N'est-ce pas une faute de frappe ?
Sans doute non ...

Ce mercredi soir il y a encore beaucoup de bateaux à Malestroit, tant sur le ponton près de l'écluse que sur le quai près du pont. Nous décidons d'aller dormir au frais vers l'écluse 24 "Foveno". Nous assistons à un magnifique coucher de soleil, au loin passe une montgolfière (petit point noir à l'horizon sur la gauche au dessus des arbres).

Malestroit
un ponton débordé
Malestroit
un quai encombré
Malestroit
stationnement ...
Malestroit
... au vert !

Entre Malestroit et Josselin, le Roc St André est un joli bourg où nous n'avons pas fait de halte. Dans la falaise, au pied de l'église, une grotte visible du canal abrite une statue de la Vierge.

 Le Roc St André
Le Roc St André

Puis vient Josselin, célèbre petite citée. Célèbre pourquoi ? Probablement pour son château du XIe siècle à l'histoire tumultueuse. De destructions en reconstructions, ce château a un rempart de forteresse côté rivière et une façade renaissance côté cour. Abandonné pendant plus de 250 ans, le château fut restauré (intérieur et extérieur) à la fin du XIXeet est aujourd'hui toujours habité par les propriétaires historiques, la famille de Rohan. Le rez de chaussé est ouvert aux visites guidées uniquement.

A Josselin il peut aussi y avoir beaucoup de monde et si vous avez un gros bateau il faut faire admettre aux autres le stationnement à couple. S'il n'ont pas l'habitude et ne parlent pas français (ni anglais) ce n'est pas facile !
Josselin Josselin Josselin Josselin
le château de Josselin le château de Josselin le canal vu du château
les vieilles pierres les vieilles pierres  la château de Josselin

A PLUS

"A PLUS", la devise des Rohans sculptée dans le granit (ci dessus), ce qui signifie quelque chose comme "rien au dessus de moi". En admirant ces vieilles pierres je ne peux m'empêcher de penser à la vaine vanité de nos anciens. Initiales gravées dans les murs, les meubles et les sols !... Puis un jour, comme vous et moi, sur la tombe.

Comme je l'ai dit plus haut nous sommes en avance sur le programme aussi nous poussons jusqu'à Port des Forges. En montant, l'embranchement se situe sur la droite juste après l'écluse 44 "le Lié". Ce petit tronçon très étroit vaut le détour, pas question de se croiser ou alors il faut être très vigilant. A mi chemin, à la hauteur d'un déversoir nous touchons un peu au fond, sans brutalité, sans doute un peu de vase accumulée par l'ouvrage.

Port des Forges est un cul de sac amusant avec un beau ponton et le village des Forges à porté de fusil. Demain nous repartirons dans l'autre sens pour revenir sur Redon. Au retour nous prendrons le temps de visiter un peu puisque nous avions prévu, deux jours pour l'aller et quatre pour le retour, ce qui permet de bien maîtriser le programme des visites. Nous en profiterons pour faire un détour vers La Gacilly dont on nous a dit le plus grand bien.

accès à Port des Forges
accès à Port des Forges
ponton
ponton et zone de demi tour
le Village des Forges
village des Forges

La Gacilly, patrie d'Yves Rocher, est un embranchement qui part plein Nord à partir de Glénac : la rivière l'Aff. Il faut absolument y aller. La Gacilly fait un effort considérable d'animation, festival photo en saison. La Gacilly accueille de nombreux artisans qui y résident et sont de qualité. Attention Messieurs, c'est un pièges à carte bleue ! L'Aff est une petite rivière très sauvage qui offre une heure trente d'une navigation inoubliable dans une débauche de végétation, même sous la pluie c'est sympa (hum ... elle fait suer ta Bretagne quand elle pleut). Le port de La Gacilly peut accueillir une douzaine de bateau sur des catways, le stationnement est gratuit, limité à 72 heures en saison.

les artisans de la Gacilly les artisans de la Gacilly les artisans de la Gacilly les artisans de la Gacilly
la Gacilly la Gacilly la Gacilly

Ala Gacilly nous restons bloqués le vendredi matin, il a beaucoup plu dans la nuit et un arbre est tombé en travers du chenal. Les services techniques des voies d'eau dégagent le passage en moins de 4 heures, cela nous a juste permis de faire un excellent repas au "enfants gat'thés" ! Nous repartons vers 14 heures sous le soleil (Ah ... elle est belle ta Bretagne au soleil).

un arbre en travers du canal
un beau morceau d'arbre bloque
toute la largeur du chenal
un arbre en travers du canal
le loueur de petits bateau dégage ce qu'il peut
pour laisser passer ses clients du matin

affichette

La végétation. La végétation est très variée tout le long de cette voie d'eau. On y trouve de nombreuses espèces d'arbres avec une grande quantité de Chênes. Dans les talus, il y a des pousses de chênes tous les 10 centimètres ! On trouve beaucoup de peupliers, de frênes, de saules pleureurs et de chênes, quelques érables aussi. Les plantes les plus remarquables en cette fin août sont les grandes salicaires.

la grande salicaire
les grandes salicaires
canal de nntes à brest
une végétation riche et varée

Les écluses. Elle sont d'un type classique, électrifiées jusqu'à peu près Malestroit (je n'ai pas bien noté) elles ont ensuite une seule ventelle électrique puis, passé Josselin, elles sont totalement manuelles. Sur ce trajet nous n'avons pas vu d'ouvrage particulièrement remarquable. Les ponts, certains, en particulier à Josselin, sont assez bas, il faut être vigilant à la sécurité des passagers lorsqu'ils sont sur le Fly Bridge. Les écluses sont particulièrement fleuries, une véritable compétition s'est établie, deux d'entre elles gagnent régulièrement le concours des écluses fleuries !

Painfaut 
(19) Painfaut
Le Guelin 
(21) Le Guelin
Le Guelin
(21) Le Guelin
Beaumont
(23) Beaumont

La fréquentation. J'ai trouvé une bonne fréquentation entre Redon et Josselin, avec des bateaux de plusieurs compagnies mais aussi pas mal de propriétaires. Au dessus de Josselin nous avons vu seulement 3 bateaux en deux jours, pas de location, que des propriétaires.

(40) Pomeleuc
Nous sommes seuls sur le canal, les éclusiers nous préparent le sas, c'est très agréable.

Les aménagements. Bien sûr cela ne nous semble jamais suffisant mais j'ai trouvé un gros effort d'aménagement d'espaces "multi-activité" où l'on trouve regroupés, un espace pick nick, des poubelles, un ponton et un parc pour les camping cars. Le tout discret et de bon goût. Le chemin de halage est extrêmement bien entretenu et le cyclisme y est encouragé (ce qui n'est pas toujours le cas) aussi je n'ai jamais vu autant de cyclotourisme. Les cyclistes vont plus vite que nous, ils font jusqu'à 60 km par jour, ils peuvent ainsi parcourir le canal de Nantes jusqu'à Brest dans la semaine.

canal de nantes à brest 
Une berge et un chemin parfaitement entretenus
canal de nantes à brest
Une bonne signalisation pour les cyclistes

Pour ceux qui n'ont pas envie de traîner le matériel de camping sur les vélos, il y a de nombreuses chambres d'hôte joliment entretenues et qui doivent être bien confortables.

Chambre d'hôte à Josselinchambres d'hôte à Josselin

Le ravitaillement. Méfiance, il n'y a pas beaucoup de point de ravitaillement accessibles à pieds. Les centres commerçants sont souvent à plus de 700m de la voie d'eau aussi il ne faut pas avoir à faire de grandes courses. Cependant, à Malestroit "on livre à bord" ! J'ai trouvé cela original.

 Malestroità Malestroit "on livre à bord" !

La restauration. Nous n'avons pas eu à nous plaindre. Nous avons mangé une fois à Josselin à l'hôtel du château et deux fois à la Gacilly, à l'Abricotier le soir puis aux "enfants gat'thés" le midi. Les trois fois nous avons été satisfaits avec un mention particulière pour les enfants gat'thés, cuisine original à prix raisonnable, nous nous sommes régalés ! Admirez plutôt :

enfants gat'thés
Le menu du midi à 14,80€
enfants gat'thés
Les nems au chèvre (du menu)
enfants gat'thés
Le parmentier au confit de canard
et crème de parmesan (du menu)
enfants gat'thés
La terrasse ombragée
enfants gat'thés
L'assiette de fois gras
enfants gat'thés
Les gambas grillées
enfants gat'thés
Les ris de veau
enfants gat'thés
L'assiette gourmande

Vive la France gourmande !

Ce voyage a été réalisé du 20 au 27 août 2011, nous avons fait 173km en 37h50 (compteur moteur) soit une moyenne de 4,55 km/h. Nous avons passé 48 écluses ce qui est relativement peu et monté 45m34 puis redescendu le même dénivelé. J'ai oublié de préciser que les éclusiers et éclusières étaient particulièrement gentils. Tous les détails sont sur : marin d'eau douce.

PhB